Perp – Arnaque

Le Perp (plan d’épargne retraite populaire) est en fait un plan d’extorsion des revenus du peuple.

Voici comment cela fonctionne:

Vous donnez 1000 euros de votre argent à votre assureur, et économisez 1000x votre tranche d’imposition sur vos impôts.

Prenons par exemple une tranche à 30%, cela fait donc 300 euros.

Sur ces 1000 euros votre banquier ou assureur vous prend quelques % de frais d’entrée, et quelques 1/10 de % de frais de gestion chaque année.

Au rythme des fonds euros actuels, cela vous fera du 3% brut, soit du 2% net par an…

Si vous partez à la retraite dans 20 ans, cela fera donc 1000×1,02^20 = 48% de plus value en 20 ans.

Chouette!

Mais le problème c’est que l’inflation (la vraie) est plutôt de 4% par an en province, probablement 6% à Paris, soit 120% en 20 ans (220% à Paris!)

donc en fait dans 20 ans, vos 1480 euros n’auront en réalité qu’un pouvoir d’achat de 1480/2,20 = 672 euros d’aujourd’hui…

Mais à qui profite les 328 euros de pouvoir d’achat perdus en route?

A l’assureur pardi…

Mais pourquoi l’état participe à cette mascarade?

Parce que l’assureur place vos 1000 euros dans des obligations d’état, c’est à dire la dette de l’état français.

L’état vous donne 300 mais récupère 1000, tel un vulgaire ménage qui fait de la cavalerie sur sa dette…

La boucle est bouclée, vous êtes le poisson qui a mordu à l’hameçon de l’économie d’impôts.

Calcul de la Rente

Et pour calculer la rente viagère, l’assureur va prendre en compte l’espérance de vie moyenne des français.

A cela il va retirer son risque, et également sa marge.

Enfin, il calculera le rendement minimum d’un fonds euro dans 20 ans…

Donc pour que ce soit rentable, il faudra que vous viviez plus longtemps que Jeanne Calment.

Si vous décédez avant l’âge moyen de vie des français + la marge de l’assureur, vous serez perdant.

Et si vous vivez très longtemps, vous serez de toute façon payé en monnaie de singe qui ne vaudra plus rien.

Risque Assureur

Enfin, dans l’hypothèse où vous viviez très longtemps (ce que je vous souhaite), il faut espérer que votre assureur vive aussi longtemps que vous, et ne fasse pas faillite avant, ce qui est loin d’être gagné par les temps qui courent.

Bilan de l’opération Perp

  • 1000 pour l’état
  • x% de frais pour l’assureur, sans risque.
  • 300-1000=-700 pour vous
  • Et dans x années l’état vous rendra les 700 en monnaie de singe, pas d’un coup, mais en rente mensuelle et fiscalisée…

Mais au moins vous avez participé au financement de la gabégie de l’état, payé des frais de gestion à l’assureur, et votre rente de perp étant imposée vous allez payer de l’impôt sur le revenu à l’état qui en aura bien besoin…

Ah et puis si l’assureur fait faillite d’ici là, ça sera la faute à la crise…

Votre enrichissement dans cette histoire?

zero toto

Faire confiance à un assureur pendant 40 ans de cotisations et 25 ans de retraite il faut être naïf ou maso…

A Partager!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Speak Your Mind

*