Manipulation du Libor

Encore une fois les banques cherchent des boucs emissaires pour le scandale du Libor…

Rappel des faits:

  • En 2008 les banques etaient en faillite, et refusaient de se preter de l’argent entre elles
  • Mecaniquement le taux Libor (taux auquel les banques se pretent de l’argent entre elles) aurait du exploser a la hausse, pour refleter le risque de preter a une autre banque en faillite
  • Mais le Libor est un taux « declaratif », c’est a dire que les banques declarent a quel taux elles ont prete a leurs consoeurs
  • Pour eviter la panique et un retrait massif des epargnants, les grandes banques europeennes ont donc triche en manipulant le taux a la baisse

Une justice a 2 vitesses

  • Les media annoncent que les banques fautives seraient pretes a negocier avec le regulateur, avec une amende de quelques centaines de millions. Ah bon, les banques ont donc le droit de frauder, et si elles se font prendre il faut juste qu’elles paient une amende… Notez le terme utilise « seraient prete a negocier », comme si un assassin disait « je suis pret a negocier ma peine avec la justice »… de la a dire que les banques ont la main sur les autorites et la justice il n’y a qu’un pas.

Trouver un fautif

Ah ces employes qui manipulent des milliards sans que la direction ne sache rien, c’est comme un elephant qui se baladerait dans un magasin de porcelaine sans que le proprietaire du magasin ne le voit… ils se cachent drolement bien ces elephants…

elephant-thumb

 

A Partager!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Speak Your Mind

*