Video 2

A Partager!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Comments

  1. Bonjour Jean-Luc,

    Ta présentation des faits faits me semble tout à fait correcte, je ne connaissait pas l’histoire des assignats et de leur échec mais cela fait déjà quelques années que je connais notre situation économique.
    Il ne faut pas compter sur les gouvernements pour améliorer les choses, ils sont sous le joug du système financier mondial et privés de tout pouvoir de décision avec les textes européens.
    Aujourd’hui nous fonçons droit dans le mur et, comme le montre tes courbes, nous accélérons.
    La seule issue que je pense valable est la sortie du bloc européen et un retour à un Franc qui nous permettra enfin d’équilibrer la balance commerciale, si bien sûr nous redonnons à la banque de France son rôle de 1945.
    Cela représente un risque c’est certain, surtout qu’il sera difficile de gérer les taux de change au début, cependant l’autre alternative qui est d’attendre que tout s’effondre n’est pas moins risqué et suit très bien la logique de « Après moi le déluge » de nos chers « hommes politiques ».

    Et pendant ce temps, les simples citoyens restent désinformés et vivent tous les jours, au moins depuis 2008, avec le mot « crise » en fond sonore dans les médias.
    Cela jour sur l’état d’esprit, la plupart des français sont anesthésiés et ne réfléchissent plus, ils se contentent de répéter ce qu’ils entendent dans les médias, sans un regard critique.

    Merci de nous donner des éléments, de nous rappeler l’Histoire pour nous aider à nous réveiller et prendre des décisions pour agir et ne pas nous retrouver ruiner, nous ou nos enfants.

    • jean-luc.matthys says:

      Malheureusement tout est fait pour sauver l’Euro, quitte à dépouiller les habitants comme en Grèce.
      La majorité pressurisée au max au travail, a besoin de se détendre ensuite, et effectivement peu prennent le temps de comprendre le système qui les rend de plus en plus esclaves…

  2. La situation de la France est catastrophique !!!… Nous avons confié les rênes du pays à des incapables, à des hommes politiques qui n’auraient jamais dû arriver au pouvoir. Ils ont laissé filer la dette, année après année, en votant consciemment des budgets en perpétuel déséquilibre et en masquant la vérité au peuple. Et la lâcheté à fait son oeuvre.
    Je me suis toujours demandé comment le grand Charles avait pu mettre un homme comme Pompidou dans son gouvernement, sachant quels étaient les états de service de ce dernier ?…
    De Gaulle, si prévoyant, lui qui savait si bien écarter les ennemis de la France, comment a-t-il pu laisser le vers entrer dans le fruit ?
    Ce qui a fait que les banquiers ont pu jusque là, mener à bien leur funestes desseins, c’est justement parce que le pouvoir est concentré entre les mains d’une minorité qui leur est servile et dévouée. A l’opposé comme le démontre si bien Etienne Chouoire, les banquiers n’auraient jamais pu arriver à leur fins, si le pouvoir avait été « dilué » dans la masse du peuple par une vraie démocratie. Une démocratie digne de ce nom. L’emprunt « Or » de Giscard, est un de ces exemples de servilité.
    Est-ce à dire que la démocratie est une utopie ?… pour ma part je ne le pense pas. Car si nous avons une couverture sociale qui nous est enviée à l’étranger, c’est parce qu’après la guerre le conseil de la résistance, a fait qu’on est passé au-dessus de toutes les sensibilités politiques pour justement la mettre sur pieds. Tout l’héritage obtenu ainsi, par les leçons de souffrances,que nous ont légué ceux qui nous ont précédé, est en train d’être détruit à petit feu maintenant. Croyez vous que nous sommes digne d’en avoir hérité ?
    Quand je vois des gens qui se réclament du Gaullisme, adopter des scénarios dignes « des Tontons flingueurs » et qui se prédestinent à diriger la France, c’est parfaitement honteux et minable. Dans ces conditions, il ne faut pas s’étonner… Est-il encore envisageable de voter pour ces gens là ?… ou alors, il faut être débile pour se livrer à cette mascarade qui consiste à glisser un bulletin dans l’urne en croyant à la démocratie et au changement.
    Pauvre France !!… ne m’appelez plus France !!

    • jean-luc.matthys says:

      Mr Chouard a raison de qualifier notre « démocratie » de plutocratie.
      C’est bien l’argent qui gouverne.
      Toutefois je ne suis pas d’accord avec le terme incapable, les banquiers sont au contraire très capables, pour avoir instituer un système aussi frauduleux et avantageux pour eux, en douce, sans que la très grande majorité ne comprenne ce qu’il en est exactement.

  3. jean-louis says:

    Aujourd’hui la prise de conscience est forte, beaucoup de Jean-Luc expliquent les choses avec + ou – de talent avec des variantes mais toujours peu de solutions car la solution est une fractale en formation, elle évolue sous nos yeux au gré de multiples paramètres non maitrisés. Cela peut heurter le citoyen lambda mais tant que celui-ci n’agira pas directement sur le système son rôle sera sans effet notable, hors jeu en quelque sorte, victime consentante et la situation évoluera sans son accord et on peut le parier, contre lui. Le mouvement des indignés était un bon début, faire n’importe quoi , danser dans la rue les nuits entières, refuser de participer à ce naufrage, retrouver la joie, le don, créer le paradoxe, il faut intervenir sur le dessin pour modifier les desseins.

    • jean-luc.matthys says:

      La majorité ne fera la révolution que lorsqu’elle ne pourra plus manger, comme lors du printemps arabe…
      En attendant, il y a peu de chances que ça change.
      A mon sens seul l’individu, via le savoir et la compréhension du système, peut se préparer et sauver sa peau.

  4. dommage que ces vidéo passent au ralenti pour le débit adsl modeste qui est le mien.

  5. Bonsoir,
    Encore une démonstration du pilotage du monde par une oligarchie financière qui profite à une minorité.
    Faisant écho à un commentaire de la vidéo précédente, pourquoi font-ils tout cela ? Le pouvoir de l’argent a -t-il une limite ?
    Mais surtout quel est le modèle économique viable pour l’humanité ? Le communisme a montré ses limites. Le capitalisme est en train de creuser sa propre tombe. Il est impensable de revenir au troc…
    Quel sera le penseur capable de nous donner le modèle pertinent ?
    Beaucoup de questions mais pas de réponses.
    A suivre…

  6. JEAN CLAUDE says:

    trés clair sur l’ensemble de l’exposé, mais quelle analyse minutieuse et pertinente pour les années 1972-73 , avec les roles de POMPIDOU et giscard, vivement la prochaine vidéo et merci.

  7. MERCI de nous ouvrir les yeux et que l’on arrête enfin de faire les moutons de Panurge!!!!!avant de basculer à la dérive si celà est encore possible!!on compte sur toi merci encore

  8. Bonjour Jean-Luc,
    Juste un petit rectificatif à propos de mon précédent commentaire… Je n’ai pas écris que les banquiers étaient des incapables, bien au contraire. J’ai simplement écris que ce sont les hommes politiques qui se sont succédés au pouvoir après De Gaulle,en France, qui ont été des incapables. Ils se sont installés aux commandes de la France dans le sillage du grand Charles, en profitant et en bénéficiant du prestige qu’avait su rendre ce dernier à la France, mais n’ont rien fait pour redresser les comptes. Vous même jean-Luc, dans cette vidéo, vous avez présenté le bilan du budget de la France de cette époque en disant: « merci à De Gaulle!! ». N’est-ce-pas ?
    Je ne suis pas Gaulliste et d’ailleurs ça ne veut rein dire, mais je prêcherais plutôt pour les thèses d’E. Chouard.,car je ne vote plus, puisque le vote est devenu une mascarade. Je rappelle à toutes fins utiles,que le grand Charles payait lui-même ses factures d’électricité. CQFD !!… et dans les couches ouvrières de cette époque, on n’hésitait pas à dire, que si le grand Charles était un père pour la nation, il savait être de gauche quand il le fallait, alors que cette appellation droite/gauche n’existait pas à cette époque.
    J’ai connu la France sous De Gaulle et je peux vous dire que cette France là, n’a rien à voir avec celle que l’on a aujourd’hui. Je ne parle pas d’une France que j’aurais connu à travers mes lectures, mais d’une France avec laquelle et dans laquelle j’ai vécu. J’ai très bien connu l’époque où une majorité de français n’avaient pas de compte en banque et tout allait très bien ainsi. J’ai connu l’époque où les salaires étaient versés directement aux salariés et les banquiers d’alors, étaient de bons gestionnaires, plus soucieux de l’épargne de leur clients. Mais de façon sournoise la plupart du temps et petit à petit, les banquiers après De Gaulle ont forcé les politiques à voter des lois en leur faveur, qui enfermaient les citoyens dans le carcan que nous connaissons aujourd’hui… Il n’est pas un homme politique qui par la suite à fait front comme de Gaule, pour protéger la France et son peuple,autant qu’il les aimait. Bien au contraire, aujourd’hui nous n’avons que des ambitions carriéristes, de la lâcheté et de la servilité au pouvoir.
    A noter également, que plusieurs générations de banquiers, les grandes puissances financières, les grandes banques, la famille Rotshild,etc… ont planifiées depuis des lustres ce Nouvel Ordre Mondial. Ils ont pris par conséquent de grandes longueurs d’avance sur le reste de l’humanité pour asseoir leur funeste empire, mais il n’y arriveront pas. S’ils avaient été des incapables ça se saurait.
    Si il y a eu, et existe encore, des têtes pensantes au sein des institutions financières, celles-ci se retrouveront confrontées un jour ou l’autre à leur propre pièges qui se refermera sur eux.

    • jean-luc.matthys says:

      On est bien d’accord…
      Depuis De Gaulle ce sont les banquiers qui ont choisi les présidents, c’est « normal » que ceux ci leurs soient aussi favorables.

  9. Salut Jl

    connaissez vous un petit pays d’amerique du sud? L’equateur… leur histoire recente est assez…je dirais revolutionnaire…

    Pour commencer le president rafael correa a vire le representant du fmi en l’expulsant du pays, apres il a déclaré ouvertement qu’il ne payerait plus aucun interet sur la dette du coup les bons de l’etat on fortement devalué ce qui a permis a l’etat equatorien de rachetter sa propre dette mais a un prix derisoir… Je resume tres rapidement mais tout cela pour dire qu’il y a des pays qui font un doit d’honneur aux creancies du monde!

    A tous ceux qui lisent ceci aller voir sur youtube en cherchant debtocracy… Ça parle de la dette de la grece et de l’exemple de l’equateur…

    A lire aussi fr.m.wikipedia.org/wiki/Rafael_Correa#section_3 la notion de dette odieuse est interessante….

    Bonne lecture a tous

    merci Jean Luc

    • jean-luc.matthys says:

      Oui l’équateur, le chili aussi, semblent se dissocier des états unis, et un certain nombre d’américains voyant la montée du fascisme aux Etats-Unis y émigrent.

  10. Hello, vidéo intéressante quoique un peu déprimante. Banque, et Etats qui empruntent et se revendent les dettes entre-eux c’est digne du serpent qui se mord la queue. Au milieu les français qui paient. On attend vite les solutions dans un prochaine vidéo à venir 🙂

  11. Bonjour,

    Vidéo éducative car peu de gens de comprennent le système bancaire dans la population. Quand on le comprend on s’aperçoit de l’arnaque et de sa gravité. Tout cela se finira sans doute assez mal pour la grande majorité des citoyens comme tu le dis : taxes confiscatoires et hyperinflation.

    Plus que les banquiers, je dirais que c’est un petit noyau de personnes qui contrôle l’ensemble mais on tombe alors dans d’autres théories. Quand ceux qui nous gouverne prennent des décisions contraires aux intérêts communs des gens, on peut s’inquiéter. Mais le temps n’est plus à l’inquiétude, tous aux abris …

    Gilles

    • jean-luc.matthys says:

      Si la majorité comprenait le système on pourrait espérer un bankrun massif et une révolution…
      Le dernier appel au bankrun a montré que c’est bien une toute petite minorité qui comprend…

  12. Jean-Luc,

    Merci pour cette vidéo très intéressante qui fait froid dans le dos.
    Comme on dit « Bien heureux sont les simples d’esprits »… plus on voit les dessous du système, plus on se dit que nous sommes des piegeons, des vaches à lait et des moutons.

    J’imagine que toute cette saga en vidéo te prends beaucoup de temps, je t’ai écris il y a quelques semaines pour l’achat de SCPI afin comme tu le dis très judicieusement sur ton blog de se prémunir de tout ça, mais tu ne m’a pas encore répondu. Le travail de fourmis que tu réalise doit te prendre tout ton temps. En tout cas j’ai vraiment hâte que tu me répondes pour faire affaire avec quelqu’un d’intègre qui prend le temps d’expliquer et de respecter son prochain.

    Merci pour tout!
    Marc.

    • jean-luc.matthys says:

      Oui faire face à la réalité n’est pas agréable.
      Mais la subir sans être préparé sera bien pire.
      Je t’ai répondu par email, désolé pour le retard, en effet les videos me prennent beaucoup de temps 🙂

Speak Your Mind

*