Quand l’Europe sauve les banques, qui paie?

Et Qui a reçu l’argent?

Voici un reportage diffusé par Arte, pour savoir finalement qui a payé le sauvetage des banques européennes en faillite en 2008-2009, et surtout à qui sont allés ces milliards?

C’est une question digne du jeu des mille francs, ou plutôt des mille milliards, et à laquelle personne de non initié ne peut répondre.

Donc les contribuables, via les états ont renfloué les banques avec des milliards, mais on ne sait pas à qui est allé cet argent, car c’est une information confidentielle, non accessible au petit peuple.

Chantage de la BCE

Dans le cas de l’Irlande, qui a donc sauvé son système bancaire (et endetté son peuple pour plusieurs générations), il est à noter que le gouvernement irlandais n’a pas eu le choix, sous la menace de la BCE, qui en gros a dit, soit le gouvernement irlandais renfloue ses banques, soit la BCE arrête de financer l’Irlande ce qui aurait mis tout le pays en ruine.

On peut supposer que c’est le même chantage qui a eu lieu en Grèce, en Espagne, en Italie, et probablement en France.

Le vrai maître européen

C’est ce que je répète notamment dans cette video, à savoir que lorsqu’un pays est surendetté, et dépend de la création monétaire de la BCE, son gouvernement n’est plus souverain mais un gentil toutou qui doit obéir aux ordres de la Kommandantur, pardon, de la BCE.

Pour rappel le président de la BCE est un ancien de la banque Goldman Sachs…

Seule l’Islande a dit Niet à la BCE, et laissé tomber ses banques, et les islandais, au lieu de supporter des milliards de dettes, s’en sortent évidemment beaucoup mieux.

A Partager!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Speak Your Mind

*