Les 3 Sangsues

Je profite d’un message d’un lecteur, inquiet, qui hésite à ouvrir son compte Diade.net.

Il me dit: « Je n’ai toujours pas osé franchir le pas, en lisant vos billets alarmistes sur le futur de l’économie mondiale »

En fait l’économie mondiale va très bien

l’humanité est en pleine croissance et n’a jamais été aussi prospère.

La preuve?

Et bien vous pouvez trouver tout ce que vous voulez en un claquement de doigts:

une maison, une voiture, l’électricité, l’eau courante, de la bonne nourriture française, un plombier, un coach, un charpentier, un téléphone, des chaussures sur mesure etc etc etc

Tout est là à portée de main, vous pouvez même vous faire livrer chez vous, ou acheter un billet pour faire le tour du monde en 3 clics

Vous pouvez même recevoir une Excellente Formation pour Créer un Bonheur Durable en 3 clics aussi.

Il n’a jamais été aussi simple d’apprendre et de se développer sur le plan personnel, financier et spirituel pour créer un bonheur durable.

Tout cela est la preuve que l’économie fonctionne très bien:

les entreprises, et même les individus, créent des produits et des services de plus en plus sophistiqués

Mais alors, si l’économie va bien, qu’est ce qui va mal?

Le problème vient de 3 grosses sangsues, d’1 complice, et de millions de pigeons:

1ère grosse sangsue: le système bancaire

Si vous avez regardé les videos l’Argent Dette, vous savez que le système bancaire crée une pénurie d’argent organisée, qui entraîne(ra) les individus, les entreprises et les états les plus faibles à la faillite. et in fine, lui même.

C’est ce qu’on appelle un parasite autodestructeur.

Les banques possédant l’argent, ce sont elles qui dirigent le monde et permette à Nicolas et compagnie d’accéder au pouvoir, pour voter des lois en faveur des banques

2e grosse sangsue: les états

par exemple en France nous avons une loi qui garantit l’emploi à vie à ses fonctionnaires, même à ceux qui ne foutent rien.

Je relate dans cet article les dérives et les absurdités d’une telle règle

Cela conduit les états à ponctionner toujours plus (et trop) les individus, les PME, et même les multinationales, qui s’en sortent tout de même mieux en contournant les lois fiscales ou en délocalisant.

Enfin on ne parlera pas de tous ces organismes qui ne servent à rien, ni du choix du gouvernement à sauver les banques à coup de centaines de milliards plutôt que ses citoyens pauvres qui n’ont pas de quoi se loger, ni des 16 milliards d’euros donnés gracieusement au FMI par Madame Lagarde au nom de tous les contribuables français, heureux de payer pour les dépenses des états grecs, irlandais, portugais, italiens etc…

3e grosse sangsue: les multinationales

Grâce à leur pouvoir financier, les multinationales trustent les besoins indispensables d’une population: eau, électricité, transports, médicaments etc…

Bientôt il faudra payer pour respirer, voire payer pour péter ^^ (taxe sur les émissions de CO2)

Ce sont elles qui votent les lois à Bruxelles, pour interdire le fromage du paysan du coin et promouvoir la vache qui rit. Ce sont elles qui donnent de l’argent aux états, pour racheter les actifs financés par les contribuables (France Telecom, EDF, GDF, Aéroports, Autoroutes etc etc), afin de faire banquer un peu plus les usagers

Le complice: les media

Les clients des media sont l’état, les banques et les multinationales.

Donc le but des media n’est pas d’informer ni d’éduquer le citoyen lambda pour qu’il soit plus heureux, mais:

  1. de lui bourrer le crâne avec des émissions débiles, avec des informations où tout va mal dans le monde donc il vaut mieux rester chez soi et pas se plaindre et pas faire la révolution et être docile
  2. lui implanter dans le cerveau des idéaux inaccessibles mais que si vous achetez la pilule amincissante, le iphone 5 et le ipad 3, le sac à main Vuitton et la nouvelle Audi et bien vous serez presque heureux… pendant 5 minutes, car il vous manquera encore les lunettes Dolce Gabana, la télé lcd écran plat 70″ Samsung et le dernier parfum Dior qui contrairement à vous n’émet pas de CO2

Enfin tout cela n’est possible que s’il y a des pigeons, suffisamment nombreux pour payer le bonus des banquiers, le salaire de Madame Lagarde au FMI, et l’avion Air Force One de Sarkozy

En fait le système est tellement bien rôdé, que la plupart des gens préfèrent dépenser 150€ dans une paire de pompes, que 20€ dans un livre ou une formation, dont le bénéfice sera certainement plus durable que du prêt à porter.

L’avantage d’être une victime du système est que l’on peut reporter la responsabilité sur les autres, et pas sur soi.

Bref pour en revenir à nos moutons, tout ce système est bien rôdé, et s’il y a une note positive à en retirer, c’est que jusqu’à présent, le système « démocratique » basé sur le trio banquiers, etats et media est peut-être le moins pire que l’humanité ait trouvé.

C’est toujours mieux que le communisme version Staline, le totalitarisme version Hitler, le despotisme à la mode africaine ou le fanatisme religieux.

Dans nos démocraties, si les gens sont manipulés c’est qu’ils le veulent bien, personne ne les force à acheter des gucci plutôt qu’une formation pour acquérir de nouveaux savoirs et se développer, ou d’épargner et se bouger le train pour créer ou reprendre une entreprise

Conclusion

Pour répondre à ce lecteur inquiet, la bourse existe depuis des millénaires, et a résisté aux 2 dernières guerres mondiales, car ce sont les entreprises et les individus qui créent de la richesse.

Les états et les banques n’étant là que pour les ponctionner.

Donc profitez du prochain krach pour faire vos emplettes.

sangsues

A Partager!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Speak Your Mind

*