Le mythe du dollar fort

Le gouvernement américain parle souvent d’un dollar fort…

Il faut bien comprendre que dollar fort ne veut pas dire dollar cher, mais dollar imposé comme monnaie mondiale.

Dollar faible

Si on compare le dollar à une monnaie forte, comme le franc suisse, on voit bien que le dollar a perdu de sa valeur:

dollar franc suisse

Même par rapport à une monnaie faible comme l’Euro, qui a subi les crises irlandaises, grecques, chypriotes etc, le dollar a perdu de sa valeur (N.B: le graphique est inversé car il montre la valeur de l’Euro en dollars):

Dollar Euro

En imprimant 1 trillion de dollars chaque année, la FED ne fait que détruire la valeur du dollar, et il est probable que cela va s’empirer.

Mais alors pourquoi le gouvernement américain parle-t-il d’un dollar fort alors qu’il fait tout pour détruire la valeur du dollar?

Dollar fort

Le dollar fort, c’est le dollar imposé par l’armée américaine partout dans le monde.

Nous vivons depuis Bretton Woods avec le dollar comme monnaie de réserve mondiale.
L’accord avec l’Arabie Saoudite de vendre le pétrole en dollars, oblige le monde entier à utiliser des dollards.
Lorsque Saddham Hussein a évoqué le fait de vendre le pétrole de l’Irak en euros, il s’est pris une guerre.
Lorsque Kadhafi militait pour une monnaie africaine adossée à l’or, il s’est pris une guerre.

C’est ce que le gouvernement américain appelle un dollar fort, imposé à coup de pompes dans le c.. à tout gouvernement qui refuserait d’utiliser le dollar.

La Fin du Dollar comme monnaie de réserve

Mais les Etats-Unis, qui ont voulu asphyxier l’Iran en les sortant du système bancaire Swift, sont en train de se prendre les pieds dans le tapis.

L’Iran vend désormais son pétrole contre de l’or, notamment à l’Inde et à la Chine.

Enfin la Chine multiplie les accords de swap avec de plus en plus de pays, afin de pouvoir faire des échanges commerciaux en Yuan, sans passer par le dollar.

Et désormais, de moins en moins de pays achètent des obligations américaines, ce qui oblige la Fed a en acheter de plus en plus, et donc à créer de plus en plus de dollars à partir du néant.

Vers une nouvelle monnaie de réserve?

L’impact d’un dollar qui perd de la valeur se fait surtout sentir pour la population américaine, qui perd son pouvoir d’achat face à l’augmentation des prix et la stagnation des salaires.

Si les banques et les multinationales américaines (apple, coca, macdo) se portent très bien, la classe moyenne américaine est en train de s’enfoncer dans la pauvreté: 50 millions d’américains bénéficient des food stamps (coupons d’alimentation), soit plus que la population espagnole!

L’affaire syrienne montre que les Etats-Unis n’ont plus les moyens d’imposer leur volonté partout dans le monde.

Comment l’oligarchie américaine va-t-elle réagir?

Un des projets dans les cartons est le grand marché transatlantique, en clair une annexation de la zone Euro par les Etats-Unis, qui sera l’ultime traitrise de nos gouvernements

Il est aussi probable que les Etats-Unis connaissent une nouvelle opération sous faux drapeau, dont je vous reparlerai peut-être…

J’espère évidemment me tromper.

La victoire des bleus au basket m’a fait coucher tard (il est h+6 heures ici à Boracay), au dessus c’est le soleil, et ici à Boracay le soleil tape déjà fort 😉

basket champions d'europe

A Partager!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Speak Your Mind

*