La Crise de 2015

Crise, Krach et Faillites bancaires en 2015

En 2001, avait lieu le krach boursier, amplifié par les attentats sous faux drapeau du 11 septembre

En 2008, la faillite de la banque Lehmann Brothers a failli faire s’écrouler TOUT le système financier, sauvé in fine par la planche à billet et les gouvernements (donc vos impôts)

Comme expliqué dans la 4e video Investisseur Pro, la crise s’accélère et s’amplifie car nous sommes dans un système financier exponentiel.

Il est évident qu’en 2015, nous aurons une crise grave, d’une ampleur bien plus importante que 2008-2009, et les dindons de la farce seront les particuliers évidemment, les initiés (et les investisseurs pros) ayant déjà pris leurs dispositions.

La crise a déjà démarré, depuis 2008 en réalité, l’Europe est dans une dépression économique, les signes sont nombreux, plus fréquents et plus graves:

1. les faillites bancaires sont de plus en plus nombreuses, et touchent des acteurs de plus en plus gros:

  • depuis 2009 400 banques ont fait faillite aux Etats-Unis
  • la Corporate Commercial Bank, 4e banque bulgare est en faillite
  • la Hypo Alpe Adria, une grosse banque autrichienne est en faillite
  • la Banco Espirito Santo au Protugal est en faillite
  • la banque Proton en Grèce a fait faillite
  • la Monte dei Paschi di Siena, 3e banque italienne a fait faillite et a du être sauvée par l’état italien
  • la Laiki Bank à Chypres a fait faillite et les dépôts ont été confisqués
  • en Espagne, 4 banques (Bankia, Catalunya Banc, Novagalicia et Banco de Valencia) étaient en faillite et ont du être renflouées par l’Union Européenne (donc vos impôts)
  • en France, le Crédit Immobilier de France et Dexia ont fait faillite, et ont du être sauvées par l’état (donc vos impôts)

Pour l’instant, ce sont des banques de taille moyenne qui font faillite, mais les grosses banques too big to fail sont proches de la faillite aussi, notamment la Deutsche Bank qui a du demander de l’argent frais au Qatar pour survivre.

2. Le chômage est au plus haut et continue d’augmenter rapidement, mettant une pression à la baisse des salaires

3. Les états sont encore plus endettés qu’avant, à près de 100% du PIB pour la France, ne laissant aucune marge de manoeuvre en cas de crise.

Les affaires Cahuzac et Thévenoud montrent le vrai visage des politiques, il n’y aucun espoir de ce côté là, et si la banque Rothschild a directement pris les manettes de l’économie avec Macron, c’est que ça va saigner. Pour éviter la faillite, les gouvernements de droite comme de gauche sont obligés d’augmenter les impôts et taxes, et devront diminuer les pensions de retraite et les salaires des fonctionnaires (comme en Grèce et à Chypre)

4. Les guerres (Syrie, Irak, Lybie, Mali, Palestine etc…) et les attentats terroristes sont orchestrées par les gouvernements occidentaux

Ceci afin de « divertir » le peuple des vrais responsables de la crise, créer un ennemi commun, générer de la peur, et mettre en place des mesures liberticides pour contrôler encore plus les individus et éviter toute opposition.

5. Les Brics mettent en place un système financier alternatif, pour survivre à la chute du système financier occidental

6. Les taux d’intérêts tendent vers 0, seule façon de faire perdurer le système d’argent-dette. Si les taux remontent, le système entier s’effondrera

7. Cela ne suffisant pas, les banques centrales créent de la monnaie de manière massive, afin d’éviter la faillite des banques et des états, et soutenir les bourses.

8. Par conséquent l’euro est déjà en train de s’effondrer, même face à une monnaie de singe qu’est le dollar.

Cela va de facto augmenter le prix des importations, et donc les prix en France.

Mais nous arrivons au bout du rouleau.

La crise de 1929 n’avait pu être oubliée et résorbée que grâce à la 2e guerre mondiale 10 ans plus tard, avec au passage la ruine des épargnants américains et allemands.

Espérons que la crise de 2008 sera résolue autrement, mais nos politiques, sous la houlette des banques, nous conduisent à l’abattoir…

Comme disent les anglosaxons, « Hope for the best, Prepare for the worst » (espérer le meilleur, se préparer pour le pire).

Cliquez ICI pour voir les videos Investisseur Pro, et savoir comment protéger et développer votre patrimoine avant la crise

A Partager!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+