Elections Européennes 2014

Le fabricant de cigarettes SEITA qui fabrique les fameuses Gauloises, va fermer son usine nataise de Carquefou, avec à la clé quelques centaines de licenciements.
Dans le même temps, elle va ouvrir une usine en Pologne, où la main d’oeuvre est nettement moins cher. De toute manière, Seita n’est plus français et appartient désormais au britannique Imperial Tobacco, qui annonce dans le même temps des bénéfices records.

A qui profite le crime?

Ce simple fait montre bien l’impact du « libre échange », et le pourquoi de l’élargissement de l’Europe vers l’Est: cela permet aux multinationales d’augmenter leurs profits, et de faire jouer la concurrence entre nations, pour délocaliser les centres de productions vers les pays aux coûts les plus bas, tout en continuant à vendre à prix fort dans les pays à hauts coûts.

C’est bien un monde idéal pour les multinationales, qui produisent en Chine et vendent aux Etats Unis ou en Europe.

Qui paie?

Les salariés français sont bien sûrs les dindons de la farce, et grâce à l’Union Européenne, le chômage atteint des records dans toute l’Europe occidentale, et la France bien sûr.
Le consommateur français n’en profite pas non plus, puisqu’il va continuer à payer ses clopes au prix fort. Le gagnant est donc la multinationale…

L’arnaque de l’Union Européenne

Avant d’aller voter pour les élections européennes, je vous invite à visionner cette excellente vidéo, pour comprendre par qui et pour qui a été créée l’Union Européenne, et pourquoi c’est une arnaque…

A Partager!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+