Faillite des Retraites

Les Caisses de l’Agirc et l’Arrco sont vides

La faillite des caisses complémentaires Agirc et Arrco est une réalité à venir d’ici quelques années.

Il y a eu récemment une renégociation afin de permettre à ces 2 caisses de survivre un peu plus longtemps, et évidemment cela a été très peu médiatisé.

La naïveté des retraités

A cela s’ajoute le fait que l’Etat français et la Sécurité Sociale sont en faillite, et ne doivent leur survie qu’au recours à l’endettement.

Ce qui signifie que les retraites sont en réalité payées avec de la dette nouvellement contractée.

Les retraités qui dépendent uniquement de leur pension de retraite, sont totalement vulnérables au bon vouloir des marchés financiers:

si ceux ci décident de ne plus prêter à la France, l’Etat sera alors incapable de payer l’ensemble des retraites, les cotisations retraites des actuels cotisants étant insuffisantes pour payer toutes les pensions de retraites, de plus en plus nombreuses avec le départ à la retraite des babyboomers devenus papyboomers.

Faillite des Retraites

Avec la diminution du nombre d’actifs par retraité, l’insolvabilité de l’Etat, et le manque de réserves des caisses complémentaires, il est évident qu’à un moment le système connaîtra de sérieux problèmes, et probablement la faillite.

La seule solution sera alors de payer les retraites en monnaie de singe, c’est à dire de créer autant d’euros qu’il en faut à partir de rien, générant de l’hyperinflation à la Weimar.

Si tant est que la BCE accepte de le faire…

Les choix de l’Etat

Peu de gens imaginent que l’Etat puisse ne pas tenir ses engagements, pourtant avec un deficit proche de 100% du PIB, il est évident que l’Etat français ne pourra pas tenir toutes ses promesses.

Quand les caisses sont vides, et que la survie de l’Etat dépend de sa capacité à vendre de la dette aux marchés financiers, il est évident que l’Etat devra prioritariser ses dépenses:

  • est-ce que ce sera la police pour maintenir l’ordre, ou les pensions de retraite?
  • est-ce que ce sera le sauvetage des banques, ou la sécurité sociale?
  • est-ce que ce sera le sauvetage des assureurs, ou les caisses complémentaires de retraite?

Responsabilité Individuelle

Les retraités et futurs retraités, qui basent leur survie financière uniquement sur la capacité de l’état à payer les pensions de retraite, font un pari qui sera probablement perdant.

Lorsque l’Etat est surendetté jusqu’au cou, que le déficit de la Sécurité Sociale est structurel, que les caisses complémentaires de retraite annoncent leur faillite d’ici la fin de la décennie, faire l’autruche et ne rien faire est d’une immaturité qui sera malheureusement fatale.

Les retraités n’iront pas manifester contre le mariage pour tous mes simplement pour être payés et pouvoir continuer à vivre.

Ce jour là sera un jour sombre dans l’histoire.

Préparer sa Retraite

Que vous soyez déjà retraité, ou bientôt retraité, mon conseil est de considérer la possibilité d’une incapacité de l’Etat à payer votre pension de retraite.

Cela suppose donc d’investir pour vous constituer un capital, vous permettant de devenir rentier sans l’aide de l’Etat, et de traverser les tempêtes à venir.

Inscrivez-vous ci-dessous pour recevoir la formation « Constituer une Rente pour sa Retraite », qui vous aidera à préparer l’avenir et à moins dépendre de l’Etat.

L’accès à la formation est gratuit jusqu’à la fin du mois, profitez en maintenant!


Sécurité Sociale

Schéma de Ponzi

Il est étonnant de constater que les jeunes générations (25-45 ans) soient aussi attaches a la sécurité sociale et la retraite par répartition, alors même que ce sont eux les dindons de la farce…

Si vous êtes retraite, ne lisez pas cet article, il risque de ne pas vous plaire.

En préambule il n’y a aucun jugement de ma part, juste un constat.

Et je parle du systeme dans sa globalite, pas d’un individu en particulier

Dans le système de retraite par répartition, les actifs paient des cotisations qui permettent de payer les pensions de retraite.

Lorsqu’il y a croissance démographique, comme lors des 30 glorieuses, tout va bien, il y a de plus en plus d’actifs qui viennent financer le système, et comme dans Ponzi, premiers arrives premiers servis

Le problème vient lorsqu’il y a ralentissement démographique, comme aujourd’hui:

il y a de moins en moins d’actifs pour de plus en plus de retraites qui vivent de plus en plus longtemps.

Le système atteint ses limites, d’ou les déficits structurels de la sécu et des caisses de retraite

Les retraites actuels perçoivent beaucoup plus qu’ils n’ont cotise. Tant mieux pour eux.

Mais d’ou vient le solde?

Certainement pas des performances des placements des caisses de retraite, dont les couts de gestion sont élevés, et les performances de placement aussi peu glorieuses que votre compte titre ou pea.

Non, le solde vient tout simplement des cotisants actuels

Pour assurer les pensions, le système a besoin de plus en plus d’argent frais, mais l’écart entre retraites et actifs ne fait que s’agrandir.

Concernant la sécurité sociale, c’est a peu près le même schéma

les frais de « santé » augmentant avec l’âge, la aussi il faut payer le solde…

La encore les retraités ont beaucoup moins cotisé que ce qu’ils perçoivent

Bref le système de retraite et de sécurité sociale est tout simplement un système fait par et pour les babyboomers, qui ont peu cotisé mais par contre perçoivent beaucoup, en tous cas de manière collective

Et ceux qui paient la note, et bien ce sont les générations suivantes…

C’est ce que les media appellent le principe de solidarité intergenerationnel

Pour ma part, je suis favorable au principe de solidarité intergenerationnel.

Apres tout prendre soin de ses enfants et de ses parents est tout simplement un principe humain.

Par contre confier cela a l’état et des organismes qui gaspillent une grande partie de l’argent récolte, non.

Ca conduit a la catastrophe, et participe aux déficits actuels qui sont en train de devenir plus que problématiques

En fait pour que le système soit sain et profitable, il faudrait que la performance des placements de l’argent récolté soit supérieure a l’inflation, plus les frais de gestion des caisses de retraite…

Et pour que ce soit plus performant qu’un placement individuel, il faudrait que ce soit supérieur a un fonds euro plus les frais de gestion… autant dire qu’on est très loin. On aurait mieux fait d’embaucher Warren Buffett…

Bref, l’attachement des générations actuelles a un système ou ce sont eux les pigeons, doit s’expliquer par un matraquage efficace des médias, et du manque d’analyse des pigeons.

Apres tout, une dinde bien nourrie se dit que tout va bien… jusqu’à Noel…

Enfin faire partie de la génération sacrifiée, bof…

Si vous êtes indépendant ou profession libérale, les 40% de charges sociales qui s’ajoutent aux 19,6% de tva et aux 30 ou 41% d’impôt sur le revenu ne sont que la conséquence d’un système clienteliste, et relèvent plus du racket que d’une imposition juste et raisonnable

Même la mafia prend moins, c’est pour dire…

sécurité sociale

Retraite

Un Beau Panier Percé

Comme vous le savez le système de retraite français est basé sur le principe de la « répartition »

A savoir que les actifs, via leurs cotisations retraites, financent les pensions des retraités.

Selon l’Insee, Institut de propagande politique, la retraite moyenne actuelle est de 1600€ pour ces messieurs et 980€ pour ces dames.

Cela ressemble en fait à un beau panier percé et les chiffres montrent l’énorme gaspillage de ce système:

En épargnant 270€ par mois pendant 40 ans placés à 4,5% vous obtenez un capital de 360 000€ ET une rente de 1600€

Avec le système de retraite par répartition, en cotisant entre 350 et 1090€ par mois pendant 40 ans vous obtenez un capital de 0€ et une rente de 1600€

Car les cotisations retraites varient de 10 à 20% pour la part salariale, et de 10 à 30% pour la part patronale, donc au total de 20 à 50% du salaire brut

Le salaire moyen étant de 2180€ pour les hommes et 1780€ pour les femmes, on arrive à des cotisations entre 350 et 1090€ par mois…

Les hommes cotisent ainsi entre 430 et 1090€ par mois, pour obtenir une rente future de 1600€ par mois, sans capital…

Un système digne de Madoff

A noter que la durée des cotisations augmente (> 42 ans), que le montant des cotisations augmente, et que la retraite diminue

Ajoutez à cela l’inflation, le pouvoir d’achat de 1600€ dans 10, 20 ou 40 ans sera probablement ridicule

Bref, tout l’argent cotisé profite certainement à certains, mais peu aux cotisants

Déjà que pour la génération actuelle de retraités qui vit avec 1600€ c’est pas le Pérou

Imaginez ce que ce sera pour les futurs retraités

C’est pour cela qu’épargner et investir pour sa retraite est une nécessité

Compter sur l’état pour sa retraite c’est comme compter sur un alcoolique pour faire des réserves d’alcool

retraite