Démission de Benoit XVI – Les vraies causes

« Il y a 2 histoires, l’histoire officielle, menteuse, puis l’histoire secrète où sont les véritables causes des évènements » Honoré de Balzac

La Propagande Officielle

Le pape Benoit XVI, relayé par les media, nous a vendu sa démission pour des causes de santé, hahaha.
Pourtant il a l’air encore plutôt bien le Benoit…

Bref la majorité de la population gobe ce que lui servent les media.

Le Pouvoir et l’Argent

Lorsqu’on creuse la vraie histoire, ce n’est pas les media qu’il faut suivre, mais l’argent et le pouvoir.

Début janvier 2013, le Vatican a vu son système de carte bancaire bloqué par son fournisseur (Deutsche Bank) sur les ordres de la Banque d’Italie (elle même sous les ordres de l’oligarchie toute puissante).

Cela a provoqué un effondrement des recettes du Vatican, puisque les touristes ne pouvaient plus payer que par cash.

Pourquoi un tel blocage? Je l’ignore, mais couper les vivres est une façon très efficace d’exercer un chantage.

Dans ces conditions, Benoit XVI avait le choix de rester, et provoquer ainsi la ruine du Vatican, ou démissionner pour « raisons de santé ».

C’est une sortie honorable ma foi, préférable à celle de JFK.

Comme par hasard, le lendemain de la démission de Benoit XVI, les paiements par carte bleue ont été rétablis au Vatican. Ils n’ont même pas attendu quelques jours pour prétendre que les 2 événements ne sont pas liés.

Qui contrôle l’Eglise?

Le prochain pape sera certainement encore plus servile que les précédents…

On est loin de Jésus qui s’était fâché contre les marchands du temple, ceux ci tiennent aujourd’hui le Vatican par les c… (caisses :-)), comme ils tiennent les Etats par la dette et son corollaire la création monétaire.

Regarder les media dominants c’est être sûr d’avaler la propagande oligarchique…

Dans tout événement politique, économique et religieux, il faut suivre l’argent et le pouvoir pour comprendre ce qu’il y a derrière le rideau.

Ce sont eux qui créent les événements d’importance, à partir d’une certaine somme d’argent le hasard n’existe pas.

benoit XVI