Bulle Immobilière

Ne pas passer pour un idiot

Prédire la fin d’une bulle est un exercice délicat, car vous aurez tort de nombreuses fois avant d’avoir enfin raison…

Le propre d’une bulle c’est que les prix battent chaque semaine un nouveau record

Si vous avez 6 mois d’avance, cela fera 24 semaines où vous aurez tort, et où vous serez décrédibilisé ^^

Voici par exemple le graphique d’une bulle, celle du Nasdaq en 1999:

nasdaq

A l’époque, Warren Buffett himself passait pour un idiot qui ne comprenait rien à la nouvelle économie…

Bulle or not Bulle

Concernant l’immobilier notamment parisien, sommes nous dans une bulle?

Tous les acteurs économiques profitant de cette bulle (notaires, agents immobiliers, propriétaires, banquiers, etc…) vous donneront des arguments pour vous dire que non, cette fois c’est différent

Mais les arbres ne grimpent pas au ciel…

Pour ma part j’ai une méthode simple pour évaluer le prix d’un actif: son rendement

  • L’immobilier parisien rapporte 3% bruts, soit 2% nets (de taxe foncière, charges, assurances, gestion etc) Ce qui est peu, trop peu pour être honnête. Il serait logique qu’un jour les prix baissent… mais d’ici là, l’immobilier parisien continuera de battre record sur record, décrédibilisant ceux qui prévoient une baisse
  • Les scpi de rendement rapportent 5,30 à 5,60% nets, soit du 7% bruts, ce qui me fait dire qu’elles sont à leur prix, rapportant bien plus qu’un livret A ou un fonds en euros
  • Concernant l’Or, l’avantage c’est que l’Or est immuable. 1 kg d’or restera toujours 1kg d’Or. La hausse de l’Or n’est que le reflet de la chute exponentielle de valeur des monnaies papier comme le dollar et l’euro

Alors une bulle sur l’Or?

Oui, c’est une bulle inversée des monnaies papier, dont la valeur tend vers zero, faisant tendre la valeur de l’Or vers l’infini.

bulle immobiliere

A Partager!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Speak Your Mind

*