Assurance Vie

L’assurance vie est un cadre fiscal attractif en cas de vie mais aussi en cas de décès.

C’est avant tout utilisé comme un produit d’épargne, dont voici les principaux avantages et inconvénients.

AVANTAGES

1. DISPONIBILITE

Contrairement au discours de la plupart des banquiers, l’argent placé sur un contrat d’assurance-vie est ENTIEREMENT DISPONIBLE, A TOUT MOMENT.

Vous pouvez verser et retirer quand vous le souhaitez. Seule LA FISCALITE des PLUS-VALUE change en fonction de la durée:

  • entre 0 et 4 ans
  • entre 4 et 8 ans
  • au delà de 8 ans

2. FISCALITE

En cas de MOINS-VALUE, AUCUNE FISCALITE, vous pouvez retirer votre argent à tout moment et payer 0 impôt.

En cas de PLUS-VALUE, 2 OPTIONS possibles:
1. soit l’intégration des plus-value à vos revenus, et donc imposition à l’impôt sur le revenu + CSG-CRDS
2. soit imposition Forfaitaire Libératoire + CSG-CRDS:

  • 35% entre 0 et 4 ans
  • 15% entre 4 et 8 ans
  • 0% au delà de 8 ans, pour 4600€ d’intérêts pour un célibataire et 9200€ d’intérêts pour un couple, au delà 7,5% d’imposition

Mais ce qui est intéressant c’est que lorsque vous faites un retrait, la loi considère que vous retirez une partie du capital, partie non imposable, et une partie d’intérêts, fiscalisés

Exemple:
Si vous avez 100 000€ qui rapportent 4% soit 4000€ d’intérêts et que vous retirez 4000€ chaque année, vous serez imposés uniquement sur 154€
Si votre tranche d’imposition est de 14% + 15,5% de CSG-CRDS, votre imposition sera de 154×29,5% = 45€ soit 1% du retrait

3. CHOIX de SUPPORTS
Vous avez le choix de nombreux supports:

  • fonds en euros, avec garantie du capital
  • fonds immobiliers sans garantie du capital
  • fonds dynamiques sans garantie du capital

4. GESTION LIBRE OU AUTOMATIQUE

  • En gestion libre vous pouvez arbitrer entre les différents supports
  • En gestion automatisée, vous pouvez choisir différentes options: dynamisation du capital, sécurisation des plus value, stop loss
  • En mandat de gestion, vous confiez la gestion à un mandataire, en échange de frais de gestion (trop) élevés.

5. EXONERATION de FRAIS DE SUCCESSION

  • En cas de décès, vos pouvez transmettre 152 500€ à chaque bénéficiaire hors droit de succession

6. INSAISISSABILITE

  • Les sommes placées sur un contrat d’assurance-vie ne peuvent être saisies, sauf si vous avez fait exprès d’organiser votre faillite personnelle en plaçant tout votre épargne sur un contrat d’assurance-vie. Par les temps qui courent, c’est bon à savoir.

INCONVENIENTS

1. RISQUES DE MOINS-VALUE

Sur les fonds en euros votre capital est garanti par l’assureur, donc pas de risque de moins-value, sauf faillite de l’assureur

Mais vous avez la possibilité de choisir des fonds en unité de compte, dont la valeur n’est pas garantie.
Ainsi si vous avez choisi le mauvais cheval vous pouvez perdre de l’argent.
C’est pour cela qu’il est important de bien se faire conseiller sur le choix des fonds, et mettre éventuellement en place des options pour limiter votre perte potentielle

2. FRAIS

Il y a 3 types de frais: frais de versement, frais de retrait, frais de gestion

A ce jour, autant opter pour un contrat comme Frontière Efficiente, avec 0% de frais de versement et de retrait. Vous avez les même possibilités que sur des contrats avec frais, donc inutile de payer pour rien.

Pour les frais de gestion, il y en a toujours, donc impossible d’y échapper

Cependant il est utile de savoir quels sont ces frais de gestion, qui diffèrent en général en fonction de chaque fond.

Il est acceptable de payer plus de frais de gestion sur le fond en question présente une performance plus élevée.

CONCLUSION

L’assurance-vie est un cadre fiscal favorable à l’épargnant, disponibilité, souplesse, choix

MAIS
si vous cherchez une meilleure performance que les fonds euros, il convient de bien vous faire conseiller pour le choix des fonds.

Lire Aussi:

A Partager!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Speak Your Mind

*