Abondance

La vraie nature de l’univers

Voici une magnifique vidéo sur la permaculture, et l’histoire de Stefan Sobkowiak, un canadien qui a abandonné la culture bio au profit de la permaculture, qui est une technique holistique de production agricole, respectueuse de la diversité et de l’ensemble des êtres vivants (plantes, insectes et animaux).

La fin de la vidéo est très intéressante, car il explique que la permaculture permet de créer l’abondance de fruits et de légumes, ce qui lui permet de donner gratuitement aux membres de son exploitation.

Et il conclut en disant que cette abondance a 2 aspects: l’abondance pour l’être humain, mais aussi l’abondance pour la nature, et notamment les insectes, qui peuvent ainsi se nourrir du surplus de production du verger. Cela élimine le besoin de pesticide, et crée un écosystème durable.

En 9 minutes, Stefan démontre à quoi ressemble un monde d’abondance, où l’homme s’enrichit tout en  enrichissant la nature et en la respectant.

Les Fermes Miracle, un verger commercial en permaculture de 5 acres dans le sud du Québec from Olivier Asselin on Vimeo.

A qui profite le crime de la pénurie

On est loin (très loin) du système dominant et dominé par les multinationales, qui fonctionne à coup d’engrais et de pesticides (profit pour les multinationales de la chimie), de monoculture (permettant l’industrialisation de l’agriculture), et où l’objectif affiché est le profit, l’aspect ainsi que la capacité des fruits et légumes à se conserver, au détriment du gout.

Un des objectifs (non affiché) de l’oligarchie américaine et européenne est bien de mettre en faillite le maximum d’agriculteurs indépendants, en les obligeant à s’équiper de machines industrielles financées par la dette, à acheter des semences ogm monsanto et à rentrer dans la course au rendement au détriment de la durabilité et de la qualité. (cf l’article de Matthieu Ricard sur Monsanto qui se délivre lui-même le prix de l’alimentation)

Les normes et lois imposées par l’union européenne (cf l’arnaque européenne), interdisent de plus en plus aux agriculteurs indépendants, et même aux particuliers, d’utiliser des techniques respectant l’écosystème, la variété et le goût.

Cela permet in fine à quelques multinationales de contrôler entièrement l’industrie de la production agricole, et d’éliminer la petite concurrence des agriculteurs indépendants.

Agriculture, Finance et Energie: au profit d’une oligarchie

Cela ressemble étrangement à l’industrie financière et énergétique.

Le système financier tel qu’il nous est imposé crée cette pénurie d’argent, au profit d’une petite oligarchie. La majorité des gens ne comprenant d’ailleurs pas pourquoi ce système les exploite, mais en créant une pénurie d’argent, le système bancaire permet un asservissement de l’ensemble de la population de manière insidieuse et cachée.

Le système énergétique s’appuie lui aussi sur la notion de pénurie, en imposant l’utilisation d’énergies fossiles, alors même qu’il y a bientôt 1 siècle, Nicolas Tesla avait compris comment utiliser l’abondance d’énergie de l’univers.

Mais toutes les initiatives en ce sens ont été tuées dans l’oeuf, obligeant le monde entier à consommer pétrole, gaz, charbon et uranium, pour le plus grand profit du cartel de l’énergie.

Le savoir, clé de la liberté

La nature est par nature abondante.

L’intelligence humaine si elle était bien utilisée, comme illustré dans cette magnifique vidéo, devrait apporter une formidable valeur ajoutée à la nature.

Malheureusement les gens qui nous gouvernent ont un autre agenda: celui de rendre esclave la population par l’argent-dette, et de contrôler et profiter des ressources, tout en empêchant les individus de vivre en harmonie avec la nature.

Nous ne changerons pas cette oligarchie, et la population en restera l’esclave tant que les individus ne feront pas l’effort de s’éduquer, d’apprendre et d’entreprendre.

Le savoir est la clé de la liberté, dans tous les domaines de la vie.

Mais cela demande d’y consacrer du temps et de l’énergie, et donc de renoncer aux divertissements télévisuels qui n’apportent rien d’autre que l’illusion de s’évader pendant quelques moments.

Conclusion

Internet est un outil extraordinaire de partage des connaissances et disponible gratuitement en plus!

Mais quand Gangnam style a été visualisée plus d’1 milliard de fois, cette vidéo n’a été visualisée que quelques centaines de fois. Cela illustre bien l’état du monde actuel, où le divertissement, comme un parasite, empêche le savoir de se développer et de se diffuser.

Choisir le savoir conduit à la liberté, choisir le divertissement au détriment du savoir c’est se maintenir dans l’esclavage.

Et vous, que pensez-vous de cette vidéo?

Ecrivez un commentaire ci-dessous pour partager votre opinion…

 

A Partager!Share on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+

Comments

  1. Top, merci
    pour ma part je ne traite pas mon verger ni mon jardin mais parfois la production n’est pas à la hauteur.
    Par exemple cette année beaucoup de pommes mais pas de prunes ni de kiwis. Alors que là c’est l’éloge de l’abondance.
    A creuser
    Porte toi bien

  2. la vision de cette forme de culture et ce qu’elle implique est celle de l’avenir,
    de même l’analyse réaliste sur la mainmise de la planète par les multinationales et les banques,
    ne pas accepter est une nécéssité urgente pour l’homme et la planète,
    merci bien

  3. Superbe vidéo, la permaculture, c’est abondance et coopération. Merci !

  4. Wow ! Que du bon sens.
    Englué dans notre système technocratique-étatique, on ne voit plus les trésors de notre monde…

  5. Bonjour jean-Luc, vidéo intéressante qui fait réfléchir effectivement!Justement dans une optique un peu similaire, connais tu un moyen d investir dans les fermes ( que ce soit céréales ou autres) plus ou moins en direct ( j’habite en Normandie et il y en a pas mal ). Je ne sais pas sous quels formes c’est possible?

  6. la raison: tout simplement, il a plante dans une terre fertile et avec un bon niveau d’ensoleilement.

  7. L’abondance est le fruit d’un état d’esprit, d’une conscience dont l’engrais est l’Amour et le respect au sens large, de soi, des autres, de ce que l’on fait, …
    Nous avons la chance extraordinaire d’être libre par nature, malheureusement pour beaucoup, la majorité d’entre nous, cette liberté est une charge qui conduit à subir les événements.
    La plupart se plaignent de subir mais refusent d’agir parce qu’incapable de discerner l’essentiel de l’accessoire.
    Il nous appartient de choisir de nous émerveiller de chaque instant que la vie nous offre. Le Bonheur « n’est que » la somme de ces petits bonheurs quotidiens.
    La seule chose à faire donc, c’est d’ouvrir ses capteurs, de se recentrer sur soi même, d’apprendre à ne rien faire pour faire de la place dans nos têtes et nos vies. Alors le champs des possibles apparaît.
    Merci Jean-luc pour cette vidéo qui paraît bien loin de la gestion de patrimoine et qui pourtant est, j’en suis intimement convaincu, au cœur d’une démarche holistique.
    Si l’abondance est possible dans ce potager, dans la nature, elle est possible aussi pour tous ceux qui s’y attellent. Là encore, c’est le sens de la démarche, et ce que cherche à nous faire comprendre Jean-Luc au travers de ses témoignages et messages.

  8. Daniele Klein says:

    merci Jean-Luc .
    J’ai apprécié la démonstration.
    respecter la nature et son rythme, vaste projet : antidote ou paradoxe de notre modernité ?
    ^^
    A bientôt

  9. Juste pour poursuivre cette première vidéo en voici une seconde tournée un mois plus tard dans le même verger. http://m.youtube.com/watch?v=zn6v5cLhRTw

Speak Your Mind

*